logo esprit yoga19


 

Alexane Renaut - Responsable des contenus digitaux Esprit Yoga

Formée par Amanda Dates en Yoga Vinyasa, Sharon Bales en Yoga Pré/Post natal, et par Julie Portaguen en Yoga Enfants, Alexane se passionne par le cycle de la vie, et aime apporter sa passion du yoga dès le plus jeune âge. A côté, elle a fondé Com on the moon pour accompagner les entreprises dans leur Communication Digitale, comme Esprit Yoga. Elle s'occupe notamment de l'édition et la mise en page des articles sur EspritYoga.fr , de l'animation des réseaux sociaux et la définition de la stratégie digitale de la marque, en collaboration avec l'équipe.
Temps de lecture : 2 minutes (352 mots)

Om Appétit

Couverture-articles-site-Esprit-Yog_20210722-193736_1

Souvent végétariens, les yogis ont beaucoup à nous apprendre ! Manger en conscience, être bienveillant envers soi-même et les autres, partez à la découverte des principes du yoga. Qui sait, peut-être un jour déroulerez-vous votre tapis.

 

Oubliez les régimes, vive la modération !

L’été arrive et, avec lui, les incitations à se mettre à la diète : « Paléo », jeûne intermittent, index glycémie bas, ou encore régime méditerranéen. Or, toutes ces approches participent à la « culture du régime » qui est de plus en plus reconnue pour ses effets néfastes pour la santé, non seulement physique, mais aussi mentale. Mitahara, principe yogique de modération alimentaire peut nous aider à garder le cap.

Article par Pamela Weber

Pourquoi le yoga peut-il nous aider à trouver une approche plus saine ?

Parce qu’ils’adresse non seulement au corps, mais aussi à l’esprit. En effet, la pratique nous aide à reconnaître ce qui peut nous faire du bien au corps, mais du mal à l’esprit (ou l’inverse !) car le yoga nous invite à être à l’écoute. De plus, les philosophies du yoga incluent toute une panoplie de conseils sur le style de vie en général, d’où le végétarisme mais aussi le principe de « mitahara » ou alimentation modérée.

Mitahara est un des dix principes éthiques garants du succès de la pratique du yoga, qui apparaît pour la première fois dans un texte très ancien, le Shandilya Upanisad, daté par les spécialistes entre 100 ans avant J.-C. et 300 ans après J.-C. Au Moyen-Âge, l’auteur Svatmarama élargit le principe de mitahara en apportant des détails sur ce qui est bon pour le yogi et ce qui est mauvais en matière alimentaire. Il indique, entre autres, qu’il conviendrait d’arrêter de manger avec ¼ de l’estomac encore vide. Ce conseil vise à éviter une surconsommation alimentaire, conseil très courant dans les pratiques spirituelles qui proposent de restreindre l’énergie des appétits et des désirs au profit du feu de la discipline. Cette restriction du corps mènerait vers une libération absolue de l’âme.

Vaste programme !

La suite de l'article est à retrouver dans Esprit Veggie n°17, en vente ici :

ev17 255637997

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://ww.esprityoga.fr/